20 septembre 2025

INFOS


    • Multipol est un réseau international et interdisciplinaire de chercheurs et d’experts en droit international et relations internationales, provenant de milieux professionnels divers, tels que la justice internationale, la diplomatie, la recherche et la fonction publique internationale. Depuis sa création en 2006, Multipol a connu une audience grandissante. Afin de pérenniser notre réseau, nous invitons toute personne intéressée à écrire des notes d’actualité, à nous signaler des événements et appels à contributions, à établir un partenariat, à nous contacter : contact.multipol@gmail.com. Merci à tous nos lecteurs !
      Retrouvez également MULTIPOL sur FACEBOOK !
    • CPI (8 juillet 2019). La Chambre de première instance VI de la CPI a déclaré Bosco Ntaganda coupable, au-delà de tout doute raisonnable, de 18 chefs de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, commis en Ituri, en République démocratique du Congo (RDC), en 2002-2003.
    • Cour africaine des droits de l’Homme (4 juillet 2019). La Cour africaine lance le volume 1 de son Recueil de Jurisprudence (RJCA), le 4 juillet 2019 à son siège à Arusha (Tanzanie). Ce volume 1 du RJCA comprend tous les arrêts, y compris les opinions individuelles ou dissidentes, les avis consultatifs, les décisions, ordonnances de procédure et les ordonnances portant mesures provisoires, rendus par la Cour entre 2009 et 2016. « La Cour n’ayant pas produit de recueil de jurisprudence depuis sa création, la publication de ce premier volume marque une étape importante. Le Recueil sera un atout inestimable pour les chercheurs et praticiens du droit », a affirmé le président de la Cour, le juge Sylvain Oré. 
    • Médiathèque de droit international des Nations Unies (14 juin 2019). La Division de la codification du Bureau des affaires juridiques vient d’ajouter les conférences suivantes à la Série de conférences du site Web de la Médiathèque de droit international des Nations Unies : M. Manuel Monteagudo Valdez, sur “La singularité et les limites du droit économique international contemporain” et sur “L'avenir du droit économique international : à la recherche d'un approche anthropologique” (en espagnol).

    14 juillet 2019

    OUVRAGE : C. Jouin (dir.), La Constitution matérielle de l’Europe

    Céline JOUIN 

    Après le « non » français et néerlandais aux référendums de 2005, l’échec du traité constitutionnel a laissé l’Union européenne sans Constitution formelle. Mais le régime effectif de l’Europe excède largement son cadre formel. Il se caractérise par un ensemble de glissements institutionnels inscrits et non-inscrits dans les traités et par une division des pouvoirs, dont certains ont la propriété remarquable d’être en partie seulement visibles et institutionnellement légitimés.

    7 juillet 2019

    ANALYSE : Éthique et relations internationales : l’avènement de la « cosm-éthique »

    Emmanuel GOFFI[i]

    Avec presque 71 millions de déplacés en 2018736 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté153 millions de personnes menacées par une montée des eaux de 2 mètres à l’horizon 2100, plus de 77 000 morts dans 162 conflits en 2018, 52 régimes autoritaires sur 167 pays, des inégalités qui se creusent inexorablement, les violations continues des droits humains, ou encore la déforestation massive, l’éthique ne semble pas être au cœur des relations internationales. Pourtant, l’éthique est omniprésente dans les discours, les déclarations, les rapports, les réflexions ou encore les écrits universitaires[1].

    5 juillet 2019

    OUVRAGE : A. Smeulers, M. Weerdesteijn, B. Holá (eds.), Perpetrators of International Crimes: Theories, Methods, and Evidence

    Alette SMEULERS, Maartje WEERDESTEIJN, Barbora HOLÁ

    Why would anyone commit a mass atrocity such as genocide, crimes against humanity, war crimes, or terrorism? This question is at the core of the multi- and interdisciplinary field of perpetrator studies, a developing field which this book assesses in its full breadth for the first time.

    1 juillet 2019

    OUVRAGE : A. La Vaccara, When the Conflict Ends, While Uncertainty Continues: Accounting for Missing Persons between War and Peace in International Law

    Alessandra LA VACCARA

    During an armed conflict and in its aftermath, measures must be undertaken in order to ascertain the fate of the missing and to address the emotional distress of families from the lack of news on their relatives. In the same contextual settings, cases of missing persons may involve criminal accountability, thereby triggering actions directed to answer questions like "who is responsible?" and "what are the circumstances of the crime?". These courses of action respond to two different needs, i.e., the need of families to know the fate and whereabouts of their missing relatives, and the societal and individual need for accountability.

    25 juin 2019

    OUVRAGE : C. Rose, M. Kubiciel, O. Landwehr (eds.), The United Nations Convention Against Corruption: A Commentary

    Cecily ROSE, Michael KUBICIEL, Oliver LANDWEHR 

    The United Nations Convention against Corruption includes 71 articles, and takes a notably comprehensive approach to the problem of corruption, as it addresses prevention, criminalization, international cooperation, and asset recovery. Since it came into force more than a decade ago, the Convention has attracted nearly universal participation by states. As a global and comprehensive convention, which establishes new rules in several areas of anti-corruption law and helps shape domestic laws and policies around the world, this treaty calls for scholarly study.

    21 juin 2019

    ACTU : Adoption de la première résolution du Conseil de sécurité sur la protection des personnes handicapées dans les conflits armés

    Catherine MAIA

    Le 20 juin 2019, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté, à l'unanimité de ses 15 membres, la Résolution 2475 (2019), toute première résolution en faveur de la protection des personnes handicapées dans les situations de conflits armés.

    17 juin 2019