20 septembre 2025

INFOS


    • Multipol est un réseau international et interdisciplinaire de chercheurs et d’experts en droit international et relations internationales, provenant de milieux professionnels divers, tels que la justice internationale, la diplomatie, la recherche et la fonction publique internationale. Depuis sa création en 2006, Multipol a connu une audience grandissante. Afin de pérenniser notre réseau, nous invitons toute personne intéressée à écrire des notes d’actualité, à nous signaler des événements et appels à contributions, à établir un partenariat, à nous contacter : contact.multipol@gmail.com. Merci à tous nos lecteurs !
      Retrouvez également MULTIPOL sur FACEBOOK !
    • The Codification Division of the UN Office of Legal Affairs has updated its Moot Courts section under the Research Library of the UN Audiovisual Library of International Law (30 October 2018), which provides a selection of lectures and legal instruments useful for preparing for moot courts competitions. A new page has been launched for the 2019 Philip C. Jessup International Law Moot Court Competition. The page for the Concours Charles-Rousseau has also been updated for the current edition. Both pages are available on the AVL’s Moot Courts section
    • Dans deux constatations, le Comité des droits de l'Homme a déclaré que la France a violé les droits humains de deux femmes pour les avoir verbalisé, en vertu d'une loi de 2010, parce qu’elles portaient le niqab, voile islamique intégral.
    • Décès de Prosper Weil (1926-2018), auteur, entre autres, du cours général de droit international public de l’Académie de La Haye sur « Le droit international en quête de son identité ».

    10 décembre 2018

    OUVRAGE : C. Maia, J.-F. Akandji-Kombé, J.-B. Harelimana (dir.), L'apport de l'Afrique à la justice internationale pénale

    Catherine MAIA, Jean-François AKANDJI-KOMBÉ, Jean-Baptiste HARELIMANA

    Quel est l’apport de l’Afrique au mouvement de pénalisation qui traverse le droit international ? Telle est la question à laquelle cet ouvrage propose d’apporter des éclairages au travers de contributions de plusieurs experts.

    C’est avec la fin de la Guerre froide que la justice internationale pénale connaît un nouvel élan. D’une part, les tribunaux d’États européens s’engagent, au titre de la compétence universelle, dans la poursuite de responsables de crimes commis notamment en Afrique et restés jusque-là impunis. D’autre part, les crimes en ex-Yougoslavie, puis au Rwanda, conduisent à la création par l’ONU de tribunaux pénaux internationaux ad hoc et le Statut de Rome donne naissance à la Cour pénale internationale à laquelle adhèrent rapidement la plupart des pays africains.

    7 décembre 2018

    OUVRAGE : M. Nowak, A. Charbord (eds.), Using Human Rights to Counter Terrorism

    Manfred NOWAK, Anne CHARBORD

    Using Human Rights to Counter Terrorism uses practical examples to argue that a State’s lack of respect for human rights is counter-productive and hinders its fight against terrorism. Through analysing legislative developments since 2001, this book examines how and why many counter terrorism measures have so far been unsuccessful; arguing that longer term, a human rights-centric approach is required.

    3 décembre 2018

    OUVRAGE : D. Zhu, China and the International Criminal Court

    Dan ZHU

    This book focuses on the evolving relationship between China and the International Criminal Court (ICC). It examines the substantive issues that have restricted China’s engagement with the ICC to date, and provides a comprehensive assessment of whether these Chinese concerns still constitute a significant impediment to China’s accession to the ICC in the years to come. The book places the China-ICC relationship within the wider context of China’s interactions with international judicial bodies, and uses the ICC as an example to reflect China’s engagement with international institutions and global governance in general. It seeks to offer a thought-provoking resource to international law and international relations scholars, legal practitioners, government legal advisers, and policy-makers about the nature, scope, and consequences of the relationship between China and the ICC, as well as its impact on both global governance and order. This book is the first of its kind to explore China’s engagement with the ICC primarily from a legal perspective.

    28 novembre 2018

    OUVRAGE : M. Lattimer, P. Sands (eds.), The Grey Zone: Civilian Protection between Human Rights and the Laws of War

    Mark LATTIMER, Philippe SANDS

    The high civilian death toll in modern, protracted conflicts such as those in Syria or Iraq indicate the limits of international law in offering protections to civilians at risk. A recent conference of States convened by the International Committee of the Red Cross referred to "an institutional vacuum in the area of international humanitarian law implementation". Yet both international humanitarian law and the law of human rights establish a series of rights intended to protect civilians. But which law or laws apply in a particular situation, and what are the obstacles to their implementation? How can the law offer greater protections to civilians caught up in new methods of warfare, such as drone strikes, or targeted by new forms of military organisation, such as transnational armed groups? Can the implementation gap be filled by the growing use of human rights courts to remedy violations of the laws of armed conflict, or are new instruments or mechanisms of civilian legal protection needed?

    24 novembre 2018

    OUVRAGE : A.-L. Chaumette, Y. Lécuyer, V. Ndior, Relations internationales et fictions - Ou comment j'ai appris à aimer le droit des relations internationales en regardant la TV

    Anne-Laure CHAUMETTE, Yannick LÉCUYER, Valère NDIOR

    Cet ouvrage est à la fois un outil d’apprentissage et de vulgarisation au sens noble du terme. Il a pour ambition première de présenter les relations internationales sous un angle disciplinaire et phénoménologique : les différentes théories, les concepts et les grandes notions utiles à leurs études, leurs principaux acteurs, les facteurs qui les influencent et leurs modes de régulation, politique, diplomatique ou juridique.

    19 novembre 2018

    ACTU : Modification du Règlement de la CPI dans le cadre de l'activation de la compétence de la Cour pour le jugement du crime d'agression

    Catherine MAIA

    Le 12 novembre 2018, les juges de la Cour pénale internationale (CPI) ont adopté des amendements au Règlement de la Cour lors de leur 40e session plénière. Ces amendements traitent d'un certain nombre de questions relatives à l'activation de la compétence de la Cour pour le crime d'agression à compter du 17 juillet 2018 par l'Assemblée des États parties, telle que votée le 14 décembre 2017 lors de sa 16e session. À cet égard, les juges ont fixé au 15 novembre 2018 la date d’entrée en vigueur desdits amendements, conformément à l'article 52-3 du Statut de Rome selon lequel : « Le Règlement de la Cour et tout amendement s'y rapportant prennent effet dès leur adoption, à moins que les juges n'en décident autrement ».

    17 novembre 2018

    OUVRAGE : F. Bellivier, I. Fouchard, M. Eudes, Droit des crimes internationaux

    Florence BELLIVIER, Isabelle FOUCHARD, Marina EUDES

    En 2018, en France, il est possible de poursuivre un Allemand, un Rwandais ou un Syrien impliqués dans les crimes de masse commis dans leur pays d’origine ou ailleurs. Deux corpus normatifs se sont en effet développés pour poursuivre et juger les auteurs de crimes internationaux, à savoir les infractions portant suffisamment atteinte à des valeurs ou intérêts communs pour justifier une réaction coordonnée par deux ou plusieurs États : le droit pénal international et le droit international pénal. Ce manuel à destination des étudiants vise à éclairer la complexité des interactions entre ces deux branches, au confluent du droit de punir et de la souveraineté, et à envisager les perspectives d’évolution d’une matière jeune quoiqu’historiquement très marquée, mouvante et imprégnée de politique.

    13 novembre 2018

    OUVRAGE : M. Longobardo, The Use of Armed Force in Occupied Territory

    Marco LONGOBARDO

    This book explores the international law framework governing the use of armed force in occupied territory through a rigorous analysis of the interplay between jus ad bellum, international humanitarian law, and international human rights law. Through an examination of state practice and opinio juris, treaty provisions and relevant international and domestic case law, this book offers the first comprehensive study on this topic. This book will be relevant to scholars, practitioners, legal advisors, and students across a range of sub-disciplines of international law, as well as in peace and conflict studies, international relations, and political science. This study will influence the way in which States use armed force in occupied territory, offering guidance and support in litigations before domestic and international courts and tribunals.