20 septembre 2025

INFOS


    • Multipol est un réseau international et interdisciplinaire de chercheurs et d’experts en droit international et relations internationales, provenant de milieux professionnels divers, tels que la justice internationale, la diplomatie, la recherche et la fonction publique internationale. Depuis sa création en 2006, Multipol a connu une audience grandissante. Afin de pérenniser notre réseau, nous invitons toute personne intéressée à écrire des notes d’actualité, à nous signaler des événements et appels à contributions, à établir un partenariat, à nous contacter : contact.multipol@gmail.com. Merci à tous nos lecteurs !
      Retrouvez également MULTIPOL sur FACEBOOK !
    • The Codification Division of the UN Office of Legal Affairs has updated its Moot Courts section under the Research Library of the UN Audiovisual Library of International Law (30 October 2018), which provides a selection of lectures and legal instruments useful for preparing for moot courts competitions. A new page has been launched for the 2019 Philip C. Jessup International Law Moot Court Competition. The page for the Concours Charles-Rousseau has also been updated for the current edition. Both pages are available on the AVL’s Moot Courts section
    • Dans deux constatations, le Comité des droits de l'Homme a déclaré que la France a violé les droits humains de deux femmes pour les avoir verbalisé, en vertu d'une loi de 2010, parce qu’elles portaient le niqab, voile islamique intégral.
    • Décès de Prosper Weil (1926-2018), auteur, entre autres, du cours général de droit international public de l’Académie de La Haye sur « Le droit international en quête de son identité ».

    17 novembre 2018

    OUVRAGE : F. Bellivier, I. Fouchard, M. Eudes, Droit des crimes internationaux

    Florence BELLIVIER, Isabelle FOUCHARD, Marina EUDES

    En 2018, en France, il est possible de poursuivre un Allemand, un Rwandais ou un Syrien impliqués dans les crimes de masse commis dans leur pays d’origine ou ailleurs. Deux corpus normatifs se sont en effet développés pour poursuivre et juger les auteurs de crimes internationaux, à savoir les infractions portant suffisamment atteinte à des valeurs ou intérêts communs pour justifier une réaction coordonnée par deux ou plusieurs États : le droit pénal international et le droit international pénal. Ce manuel à destination des étudiants vise à éclairer la complexité des interactions entre ces deux branches, au confluent du droit de punir et de la souveraineté, et à envisager les perspectives d’évolution d’une matière jeune quoiqu’historiquement très marquée, mouvante et imprégnée de politique.

    13 novembre 2018

    OUVRAGE : M. Longobardo, The Use of Armed Force in Occupied Territory

    Marco LONGOBARDO

    This book explores the international law framework governing the use of armed force in occupied territory through a rigorous analysis of the interplay between jus ad bellum, international humanitarian law, and international human rights law. Through an examination of state practice and opinio juris, treaty provisions and relevant international and domestic case law, this book offers the first comprehensive study on this topic. This book will be relevant to scholars, practitioners, legal advisors, and students across a range of sub-disciplines of international law, as well as in peace and conflict studies, international relations, and political science. This study will influence the way in which States use armed force in occupied territory, offering guidance and support in litigations before domestic and international courts and tribunals.

    11 novembre 2018

    NOTE : Les bombes de 1914 sont toujours dans les plaines françaises...

    Jean-Marie COLLIN

    Cent ans après la Première Guerre mondiale, nous pourrions croire que tout est terminé, que nous sommes uniquement dans le temps de l’histoire. Malheureusement, ce n’est qu’une vue de l’esprit ou, pire, une volonté criante de vouloir nier l’horreur de la survivance de la guerre. Oui, celle-ci est encore bien vivante ; non plus entre les peuples, mais à travers un combat que mènent des hommes sur terre et en mer pour nous protéger des milliers de bombes et autres munitions non explosées, qui n’attendent qu’une chose...

    6 novembre 2018

    OUVRAGE : R. Killean, Victims, Atrocity and International Criminal Justice: Lessons from Cambodia

    Rachel KILLEAN

    While international criminal courts have often been declared as bringing ‘justice’ to victims, their procedures and outcomes historically showed little reflection of the needs and interests of victims themselves. This situation has changed significantly over the last sixty years; victims are increasingly acknowledged as having various ‘rights’, while their need for justice has been deployed as a means of justifying the establishment of international criminal courts. However, it is arguable that the goals of political and legal elites continue to be given precedence, and the ability of courts to deliver ‘justice to victims’ remains contested.

    1 novembre 2018

    OUVRAGE : K. Mačák, Internationalized Armed Conflicts in International Law

    Kubo MACAK

    This book provides the first comprehensive analysis of factors that transform a prima facie non-international armed conflict (NIAC) into an international armed conflict (IAC) and the consequences that follow from this process of internationalization. It examines in detail the historical development as well as the current state of the relevant rules of international humanitarian law. The discussion is grounded in general international law, complemented with abundant references to case law, and illustrated by examples from twentieth and twenty-first century armed conflicts. 

    30 octobre 2018

    REVUE : "Regards sur le mouvement syndical international ", Recherches internationales (n°112, janvier-mars 2018)

    Michel ROGALSKI

    La conversion des « élites dirigeantes » à l’ordo-libéralisme semble n’épargner aucun continent. Dans un grand nombre de pays, les gouvernements déroulent des feuilles de route austéritaires qui présentent les régulations sociales comme des archaïsmes pénalisant l’activité économique, la rémunération du travail comme un coût excessif, les dettes publiques comme un legs intolérable pour les générations à venir, le syndicalisme comme un héritage lourd, nocif et rétif à des évolutions présentées comme indispensables autant qu’incontestables.

    27 octobre 2018

    OUVRAGE : Y. Mingashang (dir.), La responsabilité du juriste face aux manifestations de la crise dans la société contemporaine

    Yvon MINGASHANG

    Le constat de la crise dans la société contemporaine est devenu un lieu commun de débat sur nos manières d’agir et d’être. Le changement de monde qui se produit imperturbablement sous nos yeux emporte en effet, qu’on le veuille ou non, le système des convictions de la génération précédente, sans formellement réussir à consacrer de nouveaux repères fiables.

    23 octobre 2018

    OUVRAGE : M.G. Kohen, M. Hébié (eds.), Research Handbook on Territorial Disputes in International Law

    Marcelo G. KOHEN, Mamadou HÉBIÉ

    Globalization, interdependence and integration are contemporary phenomena that are supposed to render territoriality less important than before. A number of human activities and natural phenomena occur without paying any attention to the existence of boundaries. Supranationality in different fields is expanding. The very concept of sovereignty, the key element characterizing States, is put into question. Today’s world is witnessing two apparent contradictory trends, at least, as perceived by some observers: the loss of importance of the sovereign State as the principal actor in international relations, and the increase of the number of sovereign States and the attempt at creating new ones in different parts of the globe. After three hundred and seventy years of the Peace of Westphalia that symbolically evokes the emergence of modern sovereign States, this paradox indeed reveals that the State and its material substrate, the territory, still plays a predominant role in the contemporary world.

    19 octobre 2018

    OUVRAGE : R. Nollez-Goldbach, La Cour pénale internationale

    Raphaëlle NOLLEZ-GOLDBACH

    La justice pénale occupe une place centrale dans les relations internationales. La création récente de la Cour pénale internationale (CPI) et son entrée en fonction en 2002 ont marqué une étape majeure dans l’évolution de ce droit et dans la répression des crimes internationaux. En effet, la CPI est compétente pour juger, comme l’affirme son statut, « les crimes les plus graves qui touchent l’ensemble de la communauté internationale », c’est-à-dire les génocides, les crimes contre l’humanité et les crimes de guerre.